Chargement...


L'ENTREPRISE


La naissance du Domaine de Bellene

Le Domaine de Bellene est né en 2005 de la volonté de Nicolas Potel de créer son propre domaine et de le conduire selon ses convictions et grâce à son expertise acquise auprès de son père, Gérard Potel co-propriétaire du Domaine de la Pousse d’Or, et au fil d’expériences variées et enrichissantes.

Il a pu commencer en exploitant en fermage les parcelles de quelques vignerons souhaitant cesser leur activité.

De nombreux travaux ont été nécessaires pour remettre en état les bâtiments de production situés en plein cœur de Beaune. Ces travaux de réhabilitation ont été effectués dans le respect des normes HQE (Haute Qualité Environnementale), avec par exemple le recours à des professionnels locaux, à des matériaux non polluants, à des modèles économes en énergie etc…

L’achat de matériel neuf et performant, mais également la reprise en fermage de nouvelles parcelles afin d’agrandir la surface exploitée, a également été réalisé au cours des 2 premières années. Le premier millésime du Domaine a donc vu le jour en 2007.

Un travail du sol respectueux des terroirs

Le travail des sols s’effectue en partie avec des chevaux de trait depuis 2009. Ce mode de labour permet d’éviter un travail trop profond des sols tout en limitant leur érosion et leur tassement, et ainsi de respecter les différents horizons qui composent le sol et abritent la vie microbienne nécessaire au bon développement des ceps de vigne. Le terroir peut ainsi s’exprimer pleinement. Dans d’autres parcelles, un travail du sol est pratiqué mécaniquement, mais sans produit chimique.

Un riche patrimoine génétique préservé

Certaines vignes exploitées par le Domaine sont centenaires : elles ont été plantées avant l’émergence des clones et la crise phylloxérique. Afin de préserver la richesse de ce patrimoine génétique, le Domaine de Bellene effectue la sélection massale pour la replantation des parcelles de vignes à renouveler.

Une viticulture soucieuse de la préservation de l’environnement

Labellisé Agriculture Biologique en 2011, le Domaine a préféré quitter ce label en 2013 pour préserver davantage l’environnement.

En effet, les équipes du Domaine de Bellene ont observé que le produit homologué en AB pour lutter contre la cicadelle de la flavescence dorée (un insecte qui ravage les pieds de vigne en leur transmettant un virus) est un produit non sélectif qui détruit donc toute vie animale qu’il touche, y compris des insectes bénéfiques à l’équilibre de l’écosystème. Afin de faire revenir l’ensemble des êtres vivants qui avaient disparu de son vignoble, comme les coccinelles, les abeilles ou les typhlodromes, le Domaine a décidé d’arrêter l’utilisation de ce produit et de le remplacer par un produit sélectif, mais non autorisé en AB.

Aujourd’hui, le Domaine travaille toujours dans l’optique de préservation de l’environnement avec la même idéologie qu’en agriculture biologique, aussi bien sur les vieilles parcelles que celles nouvellement acquises au fil des ans.

Un travail minutieux lors des vendanges et des vinifications

Durant les vendanges, les raisins sont vendangés manuellement puis transportés jusqu’au cuvier en petites caisses afin de conserver les baies entières et éviter leur éclatement.

Arrivées au cuvier, les grappes de Pinot vont être triées puis en partie éraflées pour les vins rouges, avant de subir une macération pré-fermentaire puis de débuter la fermentation alcoolique. Ces étapes sont réalisées dans la pénombre afin de préserver certaines molécules très intéressantes du vin car bénéfiques pour la santé mais très photosensibles, telles que le resvératrol.

Une fois la fermentation alcoolique achevée, le moût est pressé puis le vin est entonné dans des fûts de chêne et y reste pendant plus d’un an, jusqu’à sa mise en bouteille.

Quant aux vins blancs, les grappes de Chardonnay triées sont directement pressées en « vendange entière », c’est-à-dire avec les rafles, ce qui permet une filtration naturelle. Le jus est ensuite mis en fûts de chêne pour la fermentation alcoolique. Le vin y reste un an, jusqu’a sa mise en bouteille.

Que ce soit pour la fabrication des vins rouges ou des vins blancs, aucun adjuvant œnologique n’est utilisé : pas des levures industrielle, pas d’enzymes pour la fermentation alcoolique, pas d’acide tartrique pour la stabilisation des vins blancs, et ce dans un souci de permettre pleinement l’expression du terroir. Seul le SO2 est utilisé de manière raisonnée afin de stabiliser et de pouvoir conserver les vins qui sont amenés à voyager et à être conservés plusieurs années.

Une gamme de vins diversifiés

Le Domaine de Bellene produit des vins rouges et des vins blancs et propose une gamme diversifiée : des appellations régionales aux premiers crus, avec un fort positionnement sur les appellations villages.

Gamme de vins blancs :

  • Bourgogne, Clos de la Chapelle
  • Côte de Nuits-Villages, Les Monts de Boncourt
  • Meursault, Les Forges
  • Saint-Romain, Vieilles Vignes
  • Santenay, Les Charmes Dessus
  • Savigny-les-Beaune

Plus de détails sur la gamme de vins blancs ici : www.domainedebellene.com/blancs.html

Gamme de vins rouges :

  • Bourgogne, Maison Dieu
  • Bourgogne, Clos Bardot
  • Côte de Nuits-Villages, Vieilles Vignes
  • Savigny-les-Beaune, Vieilles Vignes
  • Volnay, Les Grands Poisots
  • Nuits-Saint-Georges, Vieilles Vignes
  • Vosne-Romanée, Les Quartiers de Nuits
  • Beaune Premier Cru
  • Beaune les Grèves Premier Cru
  • Beaune Pertuisots Premier Cru
  • Beaune Montée Rouge Premier Cru
  • Beaune Les Teurons Premier Cru
  • Beaune Clos du Roi Premier Cru
  • Beaune Les Bressandes Premier Cru
  • Savigny-les-Beaune Les Hauts Jarrons Premier Cru
  • Savigny-les-Beaune Les Peuillets Premier Cru
  • Nuits-Saint-Georges Aux Chaignots Premier Cru
  • Vosne-Romanée Les Suchots Premier Cru

Plus de détails sur la gamme de vins rouges ici : www.domainedebellene.com/rouges.html

Des vins commercialisés dans 25 pays

La Maison Roche de Bellene, créée et gérée par Nicolas Potel, assure la commercialisation des vins du Domaine de Bellene. Près de 80% des vins sont vendus à l’export dans 25 pays, en Europe, Asie et Amérique du Nord.

3
WineFunder
750 000 €
Sur 750 000 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 28/04/2018.

Tags



L'ENTREPRISE


La naissance du Domaine de Bellene

Le Domaine de Bellene est né en 2005 de la volonté de Nicolas Potel de créer son propre domaine et de le conduire selon ses convictions et grâce à son expertise acquise auprès de son père, Gérard Potel co-propriétaire du Domaine de la Pousse d’Or, et au fil d’expériences variées et enrichissantes.

Il a pu commencer en exploitant en fermage les parcelles de quelques vignerons souhaitant cesser leur activité.

De nombreux travaux ont été nécessaires pour remettre en état les bâtiments de production situés en plein cœur de Beaune. Ces travaux de réhabilitation ont été effectués dans le respect des normes HQE (Haute Qualité Environnementale), avec par exemple le recours à des professionnels locaux, à des matériaux non polluants, à des modèles économes en énergie etc…

L’achat de matériel neuf et performant, mais également la reprise en fermage de nouvelles parcelles afin d’agrandir la surface exploitée, a également été réalisé au cours des 2 premières années. Le premier millésime du Domaine a donc vu le jour en 2007.

Un travail du sol respectueux des terroirs

Le travail des sols s’effectue en partie avec des chevaux de trait depuis 2009. Ce mode de labour permet d’éviter un travail trop profond des sols tout en limitant leur érosion et leur tassement, et ainsi de respecter les différents horizons qui composent le sol et abritent la vie microbienne nécessaire au bon développement des ceps de vigne. Le terroir peut ainsi s’exprimer pleinement. Dans d’autres parcelles, un travail du sol est pratiqué mécaniquement, mais sans produit chimique.

Un riche patrimoine génétique préservé

Certaines vignes exploitées par le Domaine sont centenaires : elles ont été plantées avant l’émergence des clones et la crise phylloxérique. Afin de préserver la richesse de ce patrimoine génétique, le Domaine de Bellene effectue la sélection massale pour la replantation des parcelles de vignes à renouveler.

Une viticulture soucieuse de la préservation de l’environnement

Labellisé Agriculture Biologique en 2011, le Domaine a préféré quitter ce label en 2013 pour préserver davantage l’environnement.

En effet, les équipes du Domaine de Bellene ont observé que le produit homologué en AB pour lutter contre la cicadelle de la flavescence dorée (un insecte qui ravage les pieds de vigne en leur transmettant un virus) est un produit non sélectif qui détruit donc toute vie animale qu’il touche, y compris des insectes bénéfiques à l’équilibre de l’écosystème. Afin de faire revenir l’ensemble des êtres vivants qui avaient disparu de son vignoble, comme les coccinelles, les abeilles ou les typhlodromes, le Domaine a décidé d’arrêter l’utilisation de ce produit et de le remplacer par un produit sélectif, mais non autorisé en AB.

Aujourd’hui, le Domaine travaille toujours dans l’optique de préservation de l’environnement avec la même idéologie qu’en agriculture biologique, aussi bien sur les vieilles parcelles que celles nouvellement acquises au fil des ans.

Un travail minutieux lors des vendanges et des vinifications

Durant les vendanges, les raisins sont vendangés manuellement puis transportés jusqu’au cuvier en petites caisses afin de conserver les baies entières et éviter leur éclatement.

Arrivées au cuvier, les grappes de Pinot vont être triées puis en partie éraflées pour les vins rouges, avant de subir une macération pré-fermentaire puis de débuter la fermentation alcoolique. Ces étapes sont réalisées dans la pénombre afin de préserver certaines molécules très intéressantes du vin car bénéfiques pour la santé mais très photosensibles, telles que le resvératrol.

Une fois la fermentation alcoolique achevée, le moût est pressé puis le vin est entonné dans des fûts de chêne et y reste pendant plus d’un an, jusqu’à sa mise en bouteille.

Quant aux vins blancs, les grappes de Chardonnay triées sont directement pressées en « vendange entière », c’est-à-dire avec les rafles, ce qui permet une filtration naturelle. Le jus est ensuite mis en fûts de chêne pour la fermentation alcoolique. Le vin y reste un an, jusqu’a sa mise en bouteille.

Que ce soit pour la fabrication des vins rouges ou des vins blancs, aucun adjuvant œnologique n’est utilisé : pas des levures industrielle, pas d’enzymes pour la fermentation alcoolique, pas d’acide tartrique pour la stabilisation des vins blancs, et ce dans un souci de permettre pleinement l’expression du terroir. Seul le SO2 est utilisé de manière raisonnée afin de stabiliser et de pouvoir conserver les vins qui sont amenés à voyager et à être conservés plusieurs années.

Une gamme de vins diversifiés

Le Domaine de Bellene produit des vins rouges et des vins blancs et propose une gamme diversifiée : des appellations régionales aux premiers crus, avec un fort positionnement sur les appellations villages.

Gamme de vins blancs :

  • Bourgogne, Clos de la Chapelle
  • Côte de Nuits-Villages, Les Monts de Boncourt
  • Meursault, Les Forges
  • Saint-Romain, Vieilles Vignes
  • Santenay, Les Charmes Dessus
  • Savigny-les-Beaune

Plus de détails sur la gamme de vins blancs ici : www.domainedebellene.com/blancs.html

Gamme de vins rouges :

  • Bourgogne, Maison Dieu
  • Bourgogne, Clos Bardot
  • Côte de Nuits-Villages, Vieilles Vignes
  • Savigny-les-Beaune, Vieilles Vignes
  • Volnay, Les Grands Poisots
  • Nuits-Saint-Georges, Vieilles Vignes
  • Vosne-Romanée, Les Quartiers de Nuits
  • Beaune Premier Cru
  • Beaune les Grèves Premier Cru
  • Beaune Pertuisots Premier Cru
  • Beaune Montée Rouge Premier Cru
  • Beaune Les Teurons Premier Cru
  • Beaune Clos du Roi Premier Cru
  • Beaune Les Bressandes Premier Cru
  • Savigny-les-Beaune Les Hauts Jarrons Premier Cru
  • Savigny-les-Beaune Les Peuillets Premier Cru
  • Nuits-Saint-Georges Aux Chaignots Premier Cru
  • Vosne-Romanée Les Suchots Premier Cru

Plus de détails sur la gamme de vins rouges ici : www.domainedebellene.com/rouges.html

Des vins commercialisés dans 25 pays

La Maison Roche de Bellene, créée et gérée par Nicolas Potel, assure la commercialisation des vins du Domaine de Bellene. Près de 80% des vins sont vendus à l’export dans 25 pays, en Europe, Asie et Amérique du Nord.

3
WineFunder
750 000 €
Sur 750 000 €
Terminée

Ce projet a été terminé le 28/04/2018.

Tags


Retour en haut de la page